Arts en Acte

Vendredi 11 juin, trois créneaux pour venir découvrir au Théâtre Le Fil à Plomb à Toulouse notre création sonore « Au bord du Chant de l’Exil » : 18h00, 19h30 et 21h00.

Après de nombreuses diffusions sur les ondes, les voix de Hekmat, Mamad, Nassima, Saeïd et Zohal iront au plus proche des auditeur-trice-s à la faveur d’un dispositif sonore immersif orchestré par le compositeur Jacky Mérit. Quelques-un-e-s des participant-e-s seront également présent-e-s pour rencontrer le public à l’issue de la représentation et échanger sur cette création originale qui les a impliqué-e-s en tant qu’auteur-e-s et  comédien-ne-s.

Ici et Ailleurs – Ode à la vie fait partie des 21 lauréats du budget participatif lancé par la Région Occitanie ! Un immense merci à vous tou-te-s qui avez eu la patience de prendre connaissance de notre démarche et de voter. C’est grâce à votre précieux soutien que nous démarrons cette année 2021 auprès de nos participant-e-s, des artistes et des lieux qui nous accompagnent dans l’enthousiasme d’expérimenter et de créer ensemble, contre vents et marées !

En étroite collaboration avec le réseau national des acteurs sociaux, des artistes et des structures culturelles, Arts en Acte souhaite créer un espace physique et numérique où se partagent et se discutent les projets artistiques menés auprès de personnes fragilisées. Nombreuses sont les initiatives qui donnent à celles et à ceux dont la parole est tue, l’occasion de s’exprimer à travers la création d’oeuvres originales. Riches dans la diversité de leurs processus et de leurs réalisations, ces projets sont porteurs d’enjeux sociétaux que nous souhaitons amener à la conscience de chacun-e.

CRÉATION

Ode à la vie

Spectacle interdisciplinaire 2020-2021

Sur cette scène nous réunissons des paroles, des gestes et des poèmes, les nôtres et les leurs qui par nos voix deviendront aussi les vôtres. Des mots, des éclats et des danses qui parlent de nous tou-te-s : de la pesanteur qui parfois coupe nos ailes, et du souffle qui par éclairs fait jaillir en nous le bleu. Par-delà nos différences, il y a le noyau qui nous tient tou-te-s ensemble. C’est ce que nous vous dirons dans votre langue mêlée des nôtres.